Exposition Topographies Oniriques
Karen Coughlin
du 8 août au 19 septembre 2020
prolongation jusqu'au 1er octobre2020
 
Exposition Selvas
Diane Saint-Honoré
du 10 au 26 décembre 2019
 
Exposition Traces
Eve Eden
du 26 octobre au 9 novembre 2019
 
Exposition Figures Imposées
Alissa Thor
du 5 au 12 octobre 2019
https://alissathor.wixsite.com/alissathor
 

Née à Paris en 1974. Autodidacte. Vit à Paris et travaille à Rouen.

Etudes de Lettres et de Philosophie.

Documentaliste à l'Education nationale pendant douze ans. Depuis 2011, se consacre exclusivement à la peinture et à l'écriture (poésie). Longtemps "intello" et prenant plaisir à manier les abstractions, j'ai eu le besoin radical de rompre et de me confronter directement à la matière : prendre la vie, par l'autre bout si l'on veut.

Dès lors, la peinture, et plus particulièrement l'huile, a été le terrain d'expérimentation idéal : agir et agir instinctivement...trouver son souffle, son rythme, son corps.

Là où en poésie il s'agit de peaufiner, ici il faut "s'arrêter" à temps : suppression ou ajout, rendre palpable en rajoutant ou non...une couche. L'expressionnisme est naturellement le mouvement qui me "parle" le plus...

Exposition Rom Light Painting
du 12 au 27 avril 2019
www.rom1lightpainting.com
 

Peindre, dessiner avec la lumière est un art photographique réalisé en pose longue, plus communément appelé light painting.

Cette technique n’est pas nouvelle, les premières photos du genre datent de 1889 (Georges Demeny). L’étymologie grecque du mot « photographie » signifie « écrire avec la lumière ».
C’est dans cet état d’esprit et cette passionnante découverte que j’ai pu autant vibrer et vouloir le partager. L’ensemble de mon travail est réalisé sans ajouts graphiques ou superposition de photos post production. Cela demande parfois de recommencer une photo plusieurs fois avec des temps de pose pouvant varier de quelques secondes à plusieurs minutes.

JacquesSoulié19.jpg
Exposition Jacques Soulié
du 29 mars au 11 avril 2019
www.jacques-soulie.com
 

Assiettées

Ces phrases d’inspiration autobiographiques sont à la source de jours vécus, seul à seul, face à des assiettes dont les contenus évoquent, par une reconstitution à base de pâtes alimentaires, des soliloques sur la faim :
« Mange ta soupe tu grandiras plus vite »/ »Dégage de là c’est pas ta place »/ « Silence »/ »Boire de l’eau pour couper sa faim »/ »Ya que dalle à manger »/ « J’ai faim »/ « Je vais t’en faire bouffer des pâtes »
Dans ces moments-là, la faim envahit le corps, le jeune âge aidant, permet d’avoir une certaine résistance, pour se confronter à ce manque…
ça commence par le fait de sauter un repas, puis deux…
Par souci d’économie, poussé à « jongler », manger malgré tout, un bout de pain, de fromage, ou un bol de pâtes « Bolino » réchauffé à l’eau du robinet de la chambre d’un foyer, d’un hôtel…

Pour synthétiser ce sujet, que je trouve de nos jours de plus en plus revendicatif, cet extrait du livre

« Septentrion » de Louis Calaferte :
« Ils vont bâfrer. Savoir que les autres vont se ruer sur la mangeaille me donne faim, la faim se répand, rayonne dans l’estomac, dans tout le corps, j’ai faim de partout, je suis un récipient vide, il n’y aura jamais assez à manger pour moi, j’ai faim, j’ai faim, l’idée de la faim ancrée dans la cervelle, les noms des plats, des légumes, des viandes m’assaillent en rafales, gigot aux haricots, le jus, le sang cuit qui ruisselle sous la tranchée du couteau ; spongieuse c’est à point épicé, le goût du mouton, la purée des haricots dans la bouche, et des patates, des plaines assiettes de patates, patates dorées au beurre, frites au four, à l’eau, en garniture, un plat de patates chaudes et craquantes avec le steak saignant, épais, juteux, pulpe sous la dent, la saveur rouge, un bon bifteck ou autre chose, mais qu’il y en ait beaucoup, beaucoup, que je puisse en reprendre. J’ai faim. »

Exposition Tatiana Samoïlova
du 8 au 27 mars 2019
www.tatiana-samoilova.com
 
TatianaSExpo0319.jpg

Tatiana Samoïlova est une artiste native de Saint-Pétersbourg.

Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Moscou, elle compte à son actif plus d’une centaine d’expositions en France et à l’Etranger

L'œuvre de Tatiana Samoïlova s'inscrit dans la grande tradition de l'art pictural russe. 

L'artiste Tatiana Samoïlova a accompagné le livre Un rêve (couverture et intérieur) paru aux éditions de l'Aigrette en janvier 2019.

51562043_651250218664246_849122924703619

Coup d'œil sur un artiste amateur

Exposition Camille Frossard

Camille Frossard est une jeune artiste marseillaise.
Son langage pictural, entre figuration et abstraction, est empreint d’une poésie très personnelle. Elle a deux principales sources d'inspiration : tout d'abord la peinture chinoise, avec un travail de calligraphie sur le trait, ensuite les travaux de Paul Klee et de Miro et leur joyeuse abstraction.

Cam.wifeo.com

Exposition croisée

Prolongation jusqu'au 19 janvier 2019 !

Peggy Ann Mourot

Je m’appelle Peggy Ann Mourot.

Je suis née quelque part en France, en 1973.

J'aimerais faire un résumé de mon parcours ainsi.

 

J'ai eu plusieurs vies mais je n'aime pas tellement en parler...je préfère passer mon temps à vivre et à penser à ce que j'ai envie de faire juste après, là tout à l'heure, ou demain. Je retiens que j’ai eu une vie suffisamment nomade pour ne pas avoir d’où je viens et que c’est très bien ainsi

Je retiens que j’ai eu une vie suffisamment nomade pour ne pas avoir d’où je viens et que c’est très bien ainsi, que j'ai longtemps été libraire et que c'est un temps révolu, qu'aujourd'hui je peins et que j'ai l'étrange sentiment d'avoir toujours fait ça.

Je manie principalement le noir. J'aime y faire poindre la lumière. Je voue une affection particulière aux textures tant visuelles que musicales et n'ai de cesse de faire apparaître ce que je vois dans l'obscurité. Je peins debout, souvent à plat. En écoutant de la musique. Tout le temps.

Si j'utilise parfois de la couleur, ma manière de travailler reste toujours la même qu'avec le noir  : je vais toujours vers la lumière. Enfin j'essaie du moins. Mon obsession est là.

 

J'aime les outils, les papiers fait-main, les livres aussi, l'édition indépendante, tant pour les livres que pour les disques, pour tout, l'art qui se mêle à la vie. Pour moi l'art n'est pas une discipline mais une manière de vivre. J'ai parfois le sentiment que tout ce que j'ai pu faire auparavant n'était qu'un apprentissage pour aboutir à qui je suis et à ce que je fais aujourd'hui, que je suis encore en train d'apprendre, que je serai sans doute quelqu'un d'autre encore demain.

Aujourd'hui, je vis et peins pas très loin de Marseille.

https://www.behance.net/peggyannmourot?fbclid=IwAR0h74p81oTCQ1kBJxwh3T2IEDFJMCiduGnLTQKg0uVbDTAvjlXJsS0e3jQ

Diane Saint-Honoré

Je m’appelle Diane Saint-Honoré

Je me suis promenée pendant quelques années un crayon à la main sans savoir pourquoi, je ne suis pas sûre qu’il y ait une réponse, mais je me suis dit qu’avec un peu de peinture dans mon sac, deux ou trois pinceaux, peut-être serais-je parée pour tenter de dire ce qui me touche. 

Depuis quelques années, les illustrations de livres et recueils font partie de mon travail.

Je collabore volontiers avec des auteurs, les revues et les maisons d'édition sur des supports variés.

L'illustration jeunesse est une source d'inspiration inépuisable, sans oublier l'édition de productions poétiques, composée souvent de très beaux recueils et d'ouvrages atypiques qui retiennent toujours mon attention.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 2017, je poursuis mes recherches sur l’encre, outil d’expression privilégié que j’allie volontiers au mot.

Je la juxtapose, l’incorpore à de courts textes personnels.

Son mouvement rejoint souvent celui de la poésie, présente et insaisissable.

https://dsainthonore.wixsite.com/my-ink

 © 2018 Mikaël Saint-Honoré

  • Grey Facebook Icon
  LE 10